Que savez-vous des plaines bleues

Publié le par le breton noir

 

 

 

 

Berrien-AR-Vro-Landerneau.jpg

    Bretagne, le chemin creux; photographie : Christine Le Moigne-Simonis

 

 

Que savez-vous

 

des plaines bleues

et des talus précaires

où novembre referme

ses ailes de corbeau

 

Le soleil en passant

dans l'axe des vieux chênes

a des reflets de forge

 

Ainsi habitons-nous

un  mirage cerné

par le silence des roseaux

et des rivières décharnées   

 

            José Le Moigne

               Plourarc'h

                  20 octobre 2010

 

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

flora 22/10/2010 12:10



Le silence de l'automne, où même la forge et le corbeau se taisent...



Viviane 22/10/2010 10:11



Le corbeau( la corneille plus dans le sud, chez nous)
est mon oiseau préféré
et j'aime que se sailes soient évoquées pour refermer l'automne



stellamaris 21/10/2010 08:18



Et l'Ankou n'est pas loin, dans ton beau poème ! Toute mon amitié.