Dalots

Publié le par le breton noir

 

 

 

J’aime
le goût du silence
dans le balan des cannes

ce rien
qui flagellé
torture l’orchidée

la peau sombre du soir
sur l’écale des mornes

l’écorce de la pluie
sur la poussière des dalots

José Le Moigne
Nîmes 17 septembre 2008

 

Fort-de-France, La rue, Photo Christine Le Moigne-Simonis.

Dalots

boule boule boule

Man enmen
lè’w wè adan balansin chan kann
ou pa ka tann an mouch volé

Ti moman ayen-menm ta-a
ka malmennen flè-òwkidé
i’w wè boulvès mélé

Ti koulè nwè fennwè-a
anlè vlopaj mòn

Lapo lapli-a
asou lapousiè kannal


Traduction:
Igo Drané

boule

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article