Mardi 14 février 2 14 /02 /Fév 18:45

 

Pour Édouard Glissant

José Le Moigne 

Je te salue
terre lointaine d’argile
où le crabe descendu des marges de la plage 
regagne l’océan où flottent les reliefs de repas cannibales
Et je t’appelle du haut de ma tendresse veule
suspendue aux haussières de la barque du vent 
Ô sargasses linceul de ceux qui furent mon sang
bateaux empuanties par des limons fétides où pourtant je naissais
Ô Monde soudain offert à ma troublante faim 
Je ne partirai pas avant d’avoir trouvé 
sur l’aile du cormoran ou du sterne royal  
le droit sacré des litanies des morts et des vivants
psalmodiées à la nuit au son des calebasses
car j’ai besoin de toi cyclone qui m’a fait
terre lointaine d’argile où les vagues se nouent

José Le Moigne
La Louvière
3 février 2011

Edourd Glissant

boule

Rèspé man ka pòté’w
tè-larjil lòt-bòt-sayd
éti krab ora bò-lanmè
ka kouri an dlo, la lèrèstan bwè-manjé agoulou ka fè siwawa
Ek toupannan man ka tjenbé kòd kanno van-dan-vwel
man ka krié’w épi tjè mwen mòl
Han, simitiè-wawet zanset mwen
bato ka pit vié lodè fon kannal, la éti man fèt, lè’w gadé
Han, lavi-a ki la blip douvan mwen ki swèf, tèrbolizé pas man lé sav…
Man péké rimet lavi  avan man touvé
lapriyè-rèspé sa bazil chayé, kon sa ki la,
asou zel malfini enben zel frégat
an lapriyè-rèspé yo ka chanté lannuit akout  lanmizik kalbas
Pas man bouzwen’w, siklòn ki mété mwen konsa
tè-larjil lòt-bòt-sayd, la éti lanm-lanmè ka pra

 Traduction créole:
Igo Drané

boule

 

Par le breton noir - Publié dans : poèmes - Communauté : Mots métissés, paroles créoles
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés