Like a rolling stone

Publié le par le breton noir

 

20101011 21

Bretagne, route de Carnoët, les foins, photographie : Christine Le Moigne-Simonis

 

 

A l'extrême pointe du matin

quand le soleil se brise sur la ligne de fuite

des montagnes lointaines

j'éteins le brasero

où je chauffais mes mains

de trimardeur nocturne

pour saluer la mort

plantant son gonfanon

sur la prairie chenue

où s’essouffle le fleuve

 

José Le Moigne

La Louvière

26 juin 2011

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

flora 28/06/2011 12:51



Ma-gni-fique! Je suis admirative devant la force évocatrice de tes mots!



le breton noir 28/06/2011 17:51



Merci Rosza mais tu le sais en bon musicien, je fais beaucoup de gammes.