Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Drève

Publié le par José Le Moigne




soir11





Je t'écris de très loin

de l'embouchure des terres noires

là où les crabes se battent avec les herbes

où l'homme dissimule

ses cagettes d'osier

 

Je t'écris de très loin

de la fenêtre du volcan

de la savane acide

où le serpent ondule

entre les pierres chaudes

 

Je t'écris de très loin

des frontières de la nuit

où s'assèche le sang

s'écoulant goutte à goutte

des lèvres de la plaie  


Je t'écris de très loin

des nuages peut-être

où l'orage s'apprête

à plier le genou

en face de l'hiver

 

Et d'aussi loin que je t'écris

un tout petit oiseau à la cime d'un hêtre

répercute l'écho

de la pluie sur la drève   




                                                          José Le Moigne
                                                             La Louvière
                                                                4 janvier 2010 

Commenter cet article

stellamaris 05/01/2010 09:15


Un oiseau porteur d'espoir ... Il sait voler, les distances ne sont rien pour lui ! Toute mon amitié.