Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Estuaire

Publié le par José Le Moigne





Remontant l'estuaire
jusqu'au mitan du fleuve
l'aber fertilise
la terre comme les hommes
ainsi que la mangrove
assoupie sous les lianes
inquiète et nous rassure


                                               José Le Moigne
                                inédit
                                            La Louvière
                                           4 août 2009

Commenter cet article

flora 05/08/2009 08:26

Surtout, une correspondence totale entre la nature et les hommes, ces derniers en faisant partie sans arrogance dominatrice.Tu restes dans le nord pour le mois d'août? Moi, je mets les voiles dans 1 semaine...Amitiés: R.

José Le moigne 05/08/2009 10:30


Merci Rosza,
Oui je reste ici en août et jusqu'en octobre. il faut bien louer la maison en été pour pouvoir la payer.
Bon vent et bonne marée comme on dit en Bretagne!
Amitiés
José


stellamaris 04/08/2009 21:59

Ce poème respire et infuse la sérénité, comme la photo ... Toute mon amitié.

05/08/2009 00:39


Tu as raison. Un aber, c'est un peu comme une mangrove. La fin et le début de tout.
Amitiés
José