Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait d'éducateur

Publié le





Je retrouves aujourd'hui dans mes papiers ce poème que m'écrivit  il y a plus de trente ans un jeune dont j'avais la charge ;  et puisqu'un blog sert aussi à exprimer ses humeurs, je dis que ce texte, pas si maladroit que ça, exprime ( pardon pour la répétition) tout ce que je pense de la relation éducative et par effet miroir, toutes les irritations qui sont les miennes lorsque j'entends parler de ce métier qui fut le mien par une foule d'amateurs ou de contempteurs de faits divers. Je n'en dirais pas plus. Laissons parler l'adolescent qui aujourd'hui doit avoir cinquante cinq ans et plus. Lui avait bien compris que la maîtrise de l'affectif est le premier outil d'un éducateur qui se respecte, c'est à dire : ni un charlatan ni un marchand d'illusion. 


                                                                          

                                                                                     Pour José

Il n'est pas mon père spirituel
bien que sa bouche
a fait vibrer mon coeur

Frimeur il est
sincère il restera
c'est son bronzage
qui me l'a fait aimer

Il a été mon chien de garde
contre le racisme
c'est lui qui m'a ouvert
les portes de la révolte
après un joint vite périmé

Il m'a appris l'au-delà
du train-train quotidien
sans pour cela s'engager
ses doigts ont été
les chiens d'aveugle pour les miens

Quand mon coeur n'y était pas
son rire envoûtant m'a fait sourire
il a fini mes boutades contre lui-même

Il n'est pas mon frère
il n'est pas mon ami
il n'est pas mon copain
ni mon prof
ni mon père

Il est ...

Jean-Mathieu
Lamotte- Beuvron
1976

Commenter cet article